VOIR AUSSI
Pour faire fonctionner une montre mécanique de nombreuses pièces sont indispensables. En effet pour que les différentes aiguilles puissent s’animer, engrenages, ressorts, barillet, balancier doivent travailler de concert et en harmonie. Toujours dans ce domaine, on entend souvent parler de montres à complications mais qu’en est-il exactement ?

Qu’est ce qui rend une montre compliquée ?

Une montre est dite compliquée lorsqu’elle contient des options autres que l’affichage des heures, des minutes et des secondes. En effet pour qu’une montre mécanique puisse intégrer d’autres fonctionnalités il est indispensable de lui rajouter les mécanismes correspondants. Or faire tenir autant de choses dans un petit objet est une véritable prouesse technique de la part du fabricant. Ainsi on distingue trois types de complication : les complications pratiques, techniques et astronomiques. Chacune ayant sa propre manière de fonctionner et son degré de complexité.

Les complications pratiques

Les complications pratiques sont les plus nombreuses car on y trouve notamment l’indication de la date, le réveil ou encore le chronographe. Celui-ci est d’ailleurs l’une des complications les plus intéressantes car il en existe plusieurs types. Le chronographe est une fonction qui permet de mesurer une durée sous formes de secondes, de minutes et d’heures. Il est parfois confondu avec le chronomètre qui est une certification attribuée à certaines montres après avoir passé avec succès une batterie de tests. Le chronographe Flyback permet de lancer une nouvelle mesure même si une autre session est déjà en cours d’exécution par simple pression sur le bouton de remise à zéro. On le retrouve surtout sur les modèles de montres aviateurs et pilotes.

La réserve de marche permet de connaitre avec exactitude le temps de fonctionnement restant de la montre. Celle-ci peut être exprimée en heures ou en jours selon le modèle de la montre. Une fois cette durée écoulée il faudra alors remonter la montre pour qu’elle puisse de nouveau fonctionner.

Les complications techniques

Ces fonctions sont destinées à améliorer les spécificités techniques de la montre. Le Tourbillon est sans doute la complication technique la plus connue à cause la difficulté de sa mise en place. Il permet d’accroitre la précision d’une montre mécanique grâce à un système qui compense le déséquilibre subi par le système à balancier lors des mouvements de la montre. On ne la retrouve que sur des modèles hauts de gamme qui coutent généralement très chers.

Les complications astronomiques

Ce sont des fonctions qui sont associés aux phases de différents astres comme la lune ou le soleil ainsi qu’a l’affichage des dates. Elles permettent notamment de connaitre les heures de lever et de coucher de ses astres ou encore d’afficher la date plus rapidement.